jeudi 13 mai 2010

MASTERISATION METIERS ENSEIGNEMENT

Un petit post pour essayer de vous expliquer clairement où en sont les choses pour la mastérisation des métiers de l'enseignement. Vous pouvez poser vos questions à la fin de l'article, nous essayerons dans la mesure du possible d'y répondre.

Ce post concerne uniquement le master pour devenir professeur du second degré (collège et lycée) qui est mis en place par la faculté en collaboration avec l'IUFM; les masters des professeurs des écoles étant mis en place par l'IUFM en collaboration avec la faculté, nous n'avons presque pas d'information dessus pour l'instant.

Avant toute chose :

 

1) Le concours du CAPES/CAFEP se déroulera en novembre à partir de l’année 2010.

2) Les inscriptions auront vraisemblablement lieu entre mi-mai et mi-juin

3) Pour passer le CAPES/CAFEP, il faudra à partir de la rentrée prochaine : être titulaire d’un M1

4) Pour valider le CAPES/CAFEP, il faudra valider un M2

5) Un niveau M2 sera demandé pour faire des remplacements (mais pas spécifiquement un M2 métiers de l’enseignement); concernant les années de transition, il semble qu'il y ait une certaine souplesse à ce niveau, mais à terme c'est le but affiché.

 

Globalement que peut-on retenir de la mastérisation à la faculté Ségalen pour l’instant ?

 

1) La faculté Ségalen proposera des masters de préparation aux concours dans toutes les disciplines qui le préparaient jusqu’à présent si les maquettes sont approuvés au niveau du CEVU et du CA de l’UBO.

2) Tous les paramètres ne sont pas connus, notamment :

Le M2 sera sélectif, mais le nombre de place dépendra du nombre de stages disponibles auprès du rectorat, un chiffre encore inconnu.

3) Ces master comporteront entre autre:

a.  une partie disciplinaire : ayant pour but d’assurer une formation généraliste aux étudiants, de manière à leur proposer à la fois une maîtrise de leur discipline dans le cadre du M2 professionnel et une préparation au concours de titularisation

b. une partie axée sur le métier d’enseignant, assurée par l’IUFM avec des cours de didactique, de connaissance du système éducatif.

c. un stage obligatoire en M2

d. un mémoire à faire sur les deux années M1+M2 : la question du disciplinaire ou non semble pour l’instant relever du choix de l’étudiant (autrement dit : pour l’instant il semble qu’on s’oriente sur la possibilité de faire soit un master disciplinaire soit un master sur les sciences de l’éducation)

4) Pour l’instant, cela porte le volume horaire de cours (IUFM + disciplinaire) entre 800 et 900 heures sur les deux années (M1 + M2) pour la plupart des masters ce qui est très conséquent et laisse peu de place pour préparer sereinement à la fois un concours et un mémoire tout en effectuant un stage en M2

 

Les bonnes nouvelles dans tout ça ?

 

1) Un master métier de l’enseignement n’est pour l’instant pas nécessaire pour passer ou valider le CAPES/CAFEP : il suffit de justifier d’un M1 pour le passer et d’un M2 (recherche ou professionnel, de la discipline du concours que l’on passe ou non) pour le valider. Cela s’explique car la validation du concours exige un niveau d’étude, la capacité disciplinaire étant déterminée par la réussite au concours lui-même.

2) Donc, même si vous n’êtes pas pris en M2 métiers de l’enseignement à cause de la sélection, avec un M2 recherche, vous pourrez passer et valider le concours.

3) Vous pourrez passer le concours autant de fois que vous voulez ; une fois votre M2 obtenu, vous avez également la qualification requise pour faire des remplacements.

4) Pour obtenir un concours, l’essentiel ne réside pas dans les cours « de base » de préparation, mais bien dans tout le travail personnel effectué, qui va faire la différence entre deux candidats ayant suivi les mêmes cours.

Voilà, globalement on en est là, sachant que rien n'est encore définitivement voté au niveau des conseils.

Bon courage à tous ceux qui préparent les concours l'année prochaine, et n'hésitez pas à poser vos questions.

 


Commentaires sur MASTERISATION METIERS ENSEIGNEMENT

Nouveau commentaire